FotoFilmÉcrit est une association fondée en 1989, subventionnée par le département du Val de Marne et la mairie de Saint-Maur-des-Fossés, qui produit des films et des expositions sur les sourds, le handicap et les maltraitances.

Elle réunit des professionnels de la santé, de l’éducation, de l’audiovisuel, et des artistes sourds et entendants, sur des réalisations de Brigitte Lemaine.
Il s’agit de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et de sensibiliser à la culture et à l’histoire des sourds. Après avoir dénoncé l’interdiction de la LSF « Les mains du sourd » 42mn 1989, « Sourds à l’image » 54mn 1995, mis en avant un photographe sourd japonais « Regardez-moi, je vous regarde, Koji Inoue photographe sourd » 19mn 1996, « Koji Inoue, photographe au delà des signes » 64mn 1999, révélé la persécution des sourds sous le nazisme « Témoins sourds, témoins silencieux » 54mn 2000, et expliqué la vie des enfants de sourds « L’enfance sourde» 64mn 2008, nous souhaitons venir en aide aux enseignants de langue des signes avec ce nouveau DVD-Rom « La mécanique du silence ».

L’idée a toujours été d’ouvrir le débat au plus grand nombre, sur la LSF et les sourds. Produire des vidéos pour une diffusion DVD, cinématographique et télévisuelle, est donc devenu l’activité centrale de FotoFilmÉcrit.

Nous allons rencontrer le public, lors de projections-conférences dans des lieux institutionnels (Centre Georges Pompidou, MEP, Cinémathèque de Toulouse, Instituts français, Mairie de Paris, Université permanente…), dans des cinémas (L’Escurial, Cinéma du Palais à Créteil, Le Kosmos à Fontenay-sous-Bois, L’Utopia à Tournefeuille, l’Odyssée à Strasbourg…), dans des festivals nationaux (Films de femmes Créteil, Écrans documentaires d’Arcueil, « Sciences et cinéma » Oullins, Ciné-vidéo Psy de Lorquin, films de chercheur Nancy, « Traces de vie » Clermont-Ferrand, cinéma de Douarnenez…) ou internationaux (Berlin, Vancouver, Bruxelles, Leipzig, Munich, Sienne…) où nous avons obtenu des prix (ImagéSanté Liège, Lorquin, Clermont-Ferrand, Bruxelles, Bucarest, New-York et San Francisco).

Nous soumettons nos documentaires aux télévisions [Arte, France 2, France 3, Canal Plus, Planète, Images Plus, Histoire, Télessonne, TSR, RTBF (Belgique)…] et à la distribution non commerciale (CNRS Images, BPI, ADAV, Images de la Culture, Les Films du Paradoxe, Cinésourds, Vidéofemmes (Canada)). Nous allons dans les associations pour rencontrer les sourds et leurs proches (Association Croix Marine, ACTIS, Société Centrale d’assistance et d’éducation aux sourd-muets, Amicale des anciens élèves d’Asnières, CLES Saint-Étienne, CFLS Lille, Association Laurent Clerc, La Parole aux mains Chartres, Sourd Métrage Nancy...). Et nous sommes sollicités par les universités pour former les étudiants (IRTS, université Laval, Rochester) et les médiathèques (Massy, Bagnolet, Évry, Alès, Douarnenez, Paris).

Depuis la fondation, nous avons accumulé une somme d’expériences et de contacts qui nous ont conduits à comprendre que la surdité est un continent à part, dont les habitants vivent au milieu de nous.

Photo : Annie Péraldi